ActuConcoursCulture

Osons l’école de demain : des élèves brillent lors du concours d’éloquence au Collège les Vallergues à Cannes


Ce concours d’éloquence au Collège était bien plus qu’une simple compétition entre élèves. C’était une véritable expérience de vie, une occasion unique pour ces jeunes de prendre la parole et de s’exprimer sur un sujet qui les concerne tous : l’avenir de leur école.

Le thème « osons l’école de demain » est particulièrement pertinent à l’heure où les systèmes éducatifs doivent faire face à de nombreux défis. Comment rendre l’école plus inclusive, plus adaptée aux besoins des élèves et aux évolutions de notre société ? Comment encourager la créativité, l’esprit critique et l’innovation ? Ces questions sont au cœur des débats sur l’éducation, et les élèves de ce collège ont su y répondre avec talent et conviction.

Grâce à l’accompagnement de leur professeur Madame Lechevallier, les élèves ont pu acquérir les compétences nécessaires pour prendre la parole en public, structurer leur argumentation, et convaincre leur auditoire. Mais surtout, ils ont découvert le plaisir de s’exprimer librement, de défendre leurs idées, et de contribuer à un débat constructif.

Interrogée sur cette expérience, Madame Lechevallier a confié :

« Je ne suis pas à l’aise pour prendre la parole en public, l’éloquence n’était pas forcément mon meilleur domaine, et pourtant cela m’a passionnée. Nous avons tous appris quelque chose. C’est une expression stimulante. J’étais très heureuse de les voir épanouis et au meilleur de leur forme le jour J devant le jury. J’espère que nous aurons de nouveaux candidats dès l’année prochaine.« 

La présence des comédiens de l’Ecole régionale d’acteurs de Cannes et Marseille (ERACM) a été un véritable plus pour les élèves. Ils ont pu bénéficier des conseils et de l’expertise de professionnels de la scène, qui leur ont permis de travailler leur diction, leur posture, et leur présence sur scène. Ces moments d’échanges ont été très enrichissants pour les élèves, qui ont pu découvrir un univers artistique différent de celui de l’école.

Le jury composé de parent dont Madame Torrente, et de professeurs, incluant Madame Lechevallier, Monsieur Mane et Monsieur Heynard, était présent pour évaluer les prestations des élèves. Ces derniers ont salué la qualité des prestations des élèves, mais aussi l’investissement de Madame Lechevallier dans ce projet. Cette expérience a permis de renforcer les liens entre les élèves et les enseignants, et de donner un nouvel élan à l’ensemble du collège.

Les élèves participants étaient nombreux et tous ont apporté leur pierre à l’édifice. Il y avait Rayan et Maxime de la sixième B, qui ont proposé des idées excellentes pour l’école de demain. Théophile de la sixième E s’est également joint à la compétition avec une proposition spontanée pour repenser les menus scolaires. Qui sait, peut-être un futur chef cuisinier ? Islem et Islem  de la cinquième A ont émerveillé le jury avec leur intonation et leur maîtrise de la rhétorique. Ils ont proposé de repenser l’école pour plus de bien-être, par exemple en intégrant une musique d’ambiance ou en améliorant les assises pendant les cours. Enfin, nos deux vainqueurs Ania de la troisième F et Shady de la troisième D, ont su se démarquer avec leur prestance et leur vocabulaire précis. Ils ont transporté le jury dans un collège dynamique où le temps scolaire serait repensé de manière innovante. Chacun des participants avait sa propre particularité et a contribué à faire de cette compétition un événement inoubliable.

Les deux vainqueurs du concours, Ania et Shady, ont été récompensés pour leur prestation remarquable et leur capacité à inspirer leur auditoire. Ils ont su proposer des idées novatrices pour améliorer l’école, tout en restant réalistes et pragmatiques. Nous leur souhaitons bonne chance pour la finale inter-établissements, où ils représenteront fièrement leur collège lors du grand oral final inter-établissement le 26 mai prochain.

En somme, ce concours d’éloquence a été un véritable succès, tant sur le plan pédagogique que sur le plan humain. Il a permis aux élèves de se dépasser, de découvrir de nouvelles compétences, et de s’exprimer sur un sujet qui leur tient à cœur. Bravo à tous les participants, et merci à Madame Lechevallier pour son dévouement et son engagement. Cette expérience restera sans nul doute gravée dans la mémoire de chacun, et inspirera peut-être d’autres jeunes à oser prendre la parole et à construire l’école de demain.

Aller au contenu principal